Salon du livre du 1er mai : les plateaux de PFM. - commentaires