Nathacha Appanah, lauréate du prix Jean Amila-Meckert - commentaires