Denis Lachaud, prix Amila-Meckert 2016 - commentaires