Anne Sylvestre Partager d’autres chansons

En ces semaines cruciales, où la violence des mots et des anathèmes le dispute à la violence des armes, que peuvent l’écriture et la chansons ? Elles permettent de formuler dans un langage qui parle à tous des sentiments de bonheurs ou de douleurs. Qui mieux qu’Anne Sylvestre, artiste à l’écriture lumineuse et à l’humanisme indéfectible - qui a par ailleurs souffert et souffre encore dans sa vie personnelle - peut mieux l’exprimer ?

Pour écouter la chronique cliquer ICI ou sur la barre de lecture.

Titres diffusés :
1. Je chante, excuse-moi (Anne Sylvestre) par Francesca Solleville
2. Ecrire pour ne pas mourir (Anne Sylvestre) par Anne Sylvestre en public à l’Olympia.

Bonne écoute.

ICI
articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom