Appel aux dons à RADIO PFM - Association MEDIA
(Mouvement d’Expression pour le Développement des Initiatives Audiovisuelles)

plus d’infos et plateforme sécurisée de dons en ligne en suivant ce lien

Solidao de A Roux et T Lurton et Pavillon noir de Henry Joseph noircnoir, les archives...

noirCnoir 236
vendredi 21 fvrier 2003

Solidao
Annelise Roux et Thierry Lurton
Srie noire n2664 Pavillon noir
Henry Joseph
Srie noire n2668

Si la Srie noire n’tait qu’une simple succession de romans policiers appartenant un mme moule de fabrication, il y a belle lurette qu’elle n’existerait plus. Certes d’un genre plutt noir, La Srie noire est une collection littraire part entire. Les numros 2664 et 2668, autant par ce qui les rapproche que par ce qui les spare, en sont une nouvelle et flagrante preuve. Voil en effet deux romans qui traitent du mme sujet, les enfants des rues au Brsil, de manire compltement diffrente.

Dans Solidao , Annelise Roux et Thierry Lurton se sont glisss dans la peau de Tampinha, un gamin qui vient de fter ses huit ans. Enfin, il n’a rien ft du tout, il s’est retrouv dans la rue, Rio. Juan Paulo, son pre s’explique : Je me suis mari l’ge de seize ans et j’ai eu deux enfants. Je buvais beaucoup, et le jour de l’anniversaire du plus grand, sa mre m’a provoqu. Elle me reprochait de ne jamais tre la maison. Depuis des annes, elle faisait la putain pour nous faire vivre. Je n’arrivais plus l’aimer. Je suis parti un soir. Tampinha aussi est parti. Plus de place la maison et puis pas trs bon pour les affaires de la maman. A partir de l, la rue, d’autres gamins, la recherche de mgots, les poubelles, le combat, l’avidit de certains adultes, les flics, et puis, l’orphelinat. Tampinha finira par en accepter, aprs bien des difficults, les quelques rgles ncessaires la vie collective. Bien que confront brutalement au monde des adultes, Tampinha n’en reste pas moins un enfant dont il n’est jamais facile de transcrire le vcu et le ressenti. Thierry Lurton et Annelise Roux s’en sortent trs bien. Une criture et une narration trs simples, un sujet matris, le rsultat est percutant.

Tampinha aurait pu trouver place dans Pavillon noir de Henry Joseph. Il aurait pu y croiser le chasseur, militant d’une cause indfendable, l’extermination des enfants des rues du Brsil. Il aurait pu finir cribl de balles puis balanc d’un avion au fond de l’ocan. Il aurait aussi pu rencontrer Graziela Vaz, animatrice d’un centre d’accueil, femme engage dans une lutte humanitaire. Il aurait enfin pu apercevoir Bobby Joe Looney, Deveraux LeDux et Jack Lee, un trio d’amricains install au Brsil pour une retraite dore aprs de nombreuses annes de trafic de marijuana grande chelle. C’est qu’Henry Joseph fait, lui, dans le roman noir un peu plus classique. Mais, si nos trois trafiquants dcident de tenter un dernier coup, c’est pour la noble cause. Tout le bnfice servira construire des refuges pour les gosses abandonns et dmanteler l’organisation qui cherche les anantir. Des rebondissements, du suspense, de la bagarre, de l’exotisme, on se verrait bien avec nos trois lascars se taper une muqueca et s’enfiler des capirinha sous les palmiers d’une plage comme sur les cartes postales. Pavillon noir est un d’abord roman d’action. Mais c’est un roman d’action imprgn d’une sombre ralit.

Solidao de Annelise Roux et Thierry Lurton, Pavillon noir de Henry Joseph, Srie noire 2664 et 2668. Deux romans complmentaires qui, leur niveau, donnent une ide de la difficult de la tche de Lula, prsident qui vient d’tre lu par un peuple brsilien plein d’espoir. Bonne lecture toutes et tous avec mes salutations les plus altermondialistes

articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom