Appel aux dons à RADIO PFM - Association MEDIA
(Mouvement d’Expression pour le Développement des Initiatives Audiovisuelles)

plus d’infos et plateforme sécurisée de dons en ligne en suivant ce lien

Il est minuit, Charlie Chaplin de Stuart Kaminsky noircnoir, les archives...

noirCnoir 234
vendredi 7 fvrier 2003

Il est minuit, Charlie Chaplin
Stuart Kaminsky
Rivages/noir n451

Soit vous connaissez, soit vous ne connaissez pas. Je commence fort aujourd’hui ! Soit vous connaissez Toby Peters, soit vous ne le connaissez pas. Disons que je m’adresse essentiellement celles et ceux qui ne le connaissent pas. Toby Peters, ex flic, ex agent de scurit de la clbre Warner, est dtective priv Los Angeles. Nous sommes dans les annes 40, 1940, du ct d’Hollywood. Depuis la naissance de l’industrie du cinma, Hollywood doit tre l’endroit au monde o vivent le plus grand nombre de stars du grand cran au kilomtre carr, je ne vous apprend rien. Pas tonnant donc que Toby Peters soit sollicit rgulirement par l’une ou l’autre de ces vedettes, d’autant qu’elles suscitent de nombreuses convoitises et qu’elles mnent bien souvent des vies dissolues, et pas seulement dans l’alcool. Pas tonnant non plus qu’un certain Stuart Kaminsky, pas tonnant que ce soit lui plutt qu’un autre, entendons nous bien, pas tonnant que ce professeur de cinma dans une universit amricaine ait eu, la fin des annes 70, l’ide de crer le personnage de Toby Peters. Rsultat, une quinzaine de polars jusqu’en 1990, qui permettent Toby Peters de sauver Judy Garland, d’aider les Marx Brothers, de croiser Gary Cooper, Alfred Hitchcock, Mae West ou encore Buster Keaton. Pour la petite histoire, Stuart Kaminsky a ensuite cr deux autres sries, la premire autour d’un enquteur moscovite, Petrovitch Rostnikov, la seconde autour d’Abe Lieberman, policier Chicago. Ne vous impatientez pas, aprs toutes ces explications laborieuses, j’en viens au livre du jour. Un peu plus de dix aprs sa dernire enqute, voil le retour de Toby Peters. S’il connat un changement ditorial, de la Srie Noire, notre homme passe chez Rivages, pour le reste la formule reste la mme, une intrigue policire la quelle sont mles des vedettes du cinma des annes 40. Il est minuit, Charlie Chaplin , le titre de cette dernire sortie en date de Toby Peters est explicite. Je vous avoue que j’tais de celles et ceux qui ne connaissez pas Peters. L’occasion faisant le larron, Chaplin qui se rappelle notre bon souvenir avec une version remastrise mais toujours aussi pertinente du dictateur et un Stuart Kaminsky consacr au crateur de Charlot, j’ai enfin fait la connaissance de Toby Peters. La premire impression, un peu comme la sortie d’une sance de cin, chaud, la premire impression est bonne. J’ai pass un bon moment de lecture. L’intrigue est bien mene. C’est avec beaucoup de subtilits que Kaminsky fait apparatre Charlie Chaplin dans ce roman, n’oubliant ni son uvre cinmatographique, il faut reconnatre que la rfrence Monsieur Verdoux est une sacre trouvaille, ni le contexte trs particulier de la chasse aux sorcires communistes qui agitait l’poque les Etats-Unis, Les gens adoraient Charlot, mais dtestaient son crateur , crit Kaminsky. Une intrigue bien mene donc, et un dtective bien sympathique. Je reconnais que Toby Peters est un type attachant, genre looser sentimental entour d’un rseau d’amis des plus excentriques mais des plus serviables. Un petit mot pour celles et ceux qui ont dj pratiqu Peters, soit vous tes vraiment blass, alors allez voir ailleurs, les polars ne manquent pas, soit vous en gardez une bonne impression, alors reprenez en une louche.

Il est minuit, Charlie Chaplin de Stuart Kaminsky, Rivages/Noir n451, quand Chaplin est menac, Charlot doit se dcouvrir. Bonne lecture toutes et tous avec mes salutations les plus modernes.

articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom