Les agendas de PFM (mis à jour mardi 29 septembre 2020) Les agendas de PFM / La Newsletter

Rendez-vous culturels, sociaux et radiophoniques à Arras et aux environs

A retrouver sur le www.radiopfm.com
Gérez votre souscription à la liste de diffusion de ces agendas : https://listes.radiopfm.com/wws/info/agenda


AGENDA SOCIAL


Réunion publique compteurs Linky
à l’initiative de l’association ACCAD (Anti-Compteurs Communicants Artois Douaisis)
à Ostricourt, à la maison du temps libre
vendredi 2 octobre, de 18h à 20h
https://collectif-accad.fr/site/


"La parole aux adopté-es ! Expression et organisation des adopté-es d’origine étrangère en France depuis les années 1980".

L’Atelier d’histoire critique est heureux d’accueillir Hélène Reynaert, diplômée de l’EHESS et docteure en histoire, et Joohee Bourgain, enseignante et militante antiraciste, pour une rencontre autour de l’adoption internationale reconsidérée du point de vue des adopté-es.
A la Médiathèque du Vieux-Lille (25-27 Place Louise de Bettignies) à Lille
Samedi 3 octobre, 15h
(réservation obligatoire) - Les billets sont disponibles gratuitement à partir en cliquant sur ce lien :
https://www.eventbrite.fr/e/billets-la-parole…


Fête de la science - conférence débat : Extinctions ? effondrement ? La biodiversité et nous (organisée par le Comité laïque du Nord)

Véganisme, collapsologie, survivalisme, rumeurs, croyances et sciences :
comment développer des approches rationnelles de la biodiversité au temps des pandémies ?
avec Régis Thyot, ingénieur en prévention des risques industriels et professionnels et Hélène Soubelet directrice de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité
A la MRES (5, Rue Jules de Vicq) à Lille Fives
Lundi 5 octobre 18h
Pour des raisons sanitaires nombre de place limité, inscription obligatoire sur c.l.n@orange.fr


Festival D’un pays l’autre- Conférence inaugurale de Nicole Lapierre

Dans un monde où la notion de vivre ensemble devient de plus en plus sensible, Nicole Lapierre déconstruit les diktats qui ont cherché soit à reconnaître et assimiler, soit à dissocier et séparer les individus. De la famille biologique à la famille nationale, de l’exclusion géographique à l’assimilation linguistique, son essai Faut-il se ressembler pour s’assembler ? (Seuil, 2020) épluche ces mouvements de société qui n’ont jamais tout à fait su comment faire rimer minorité avec égalité.
Lors de cette conférence inaugurale, elle viendra, en contrepoint à cette analyse, soutenir un comparatisme fructueux, apte à reconnaître les différences sans leur imposer de hiérarchie, un "processus de co-connaissance et de co-reconnaissance" tendant vers l’universalisme sans renier les singularités de chacun.
A Sciences Po Lille (9, Rue Auguste Angellier)
mercredi 7 octobre, 18h30
Gratuit, réservation obligatoire en envoyant un e-mail à contactlacontreallee@gmail.com


Pour que Fatoumata reste en France
Fatoumata Deen Touré est arrivée de Guinée Conakry en novembre 2018. Scolarisée au lycée Voltaire de Wingles, elle vient d’obtenir son bac technologique STMG, mention Assez Bien, et est déjà admise en BTS S.A.M., au lycée Guy Mollet d’Arras.
Elle aura 18 ans le 24 août 2020 et sa demande d’asile a été rejetée.
Fatoumata n’est pas une réfugiée politique. Mais c’est la violence ordinaire, physique et psychologique, des femmes mariées contre leur gré qui l’attend si elle retourne dans son pays. Triste sort que subira aussi dans deux ans, par voie de conséquence, sa sœur cadette, qui l’a accompagnée dans sa fuite puisque sa demande de protection internationale est d’ores et déjà rejetée, par décision concomitante.
Soutenue par ses professeurs et par la Mairie de Wingles, une pétition à été mise en ligne pour être ensuite adressée au Préfet de la région Hauts-de-France
Vous pouvez également la soutenir en signant cette pétition sur le site de change.org
www.change.org/p/monsieur-le-préfet-de-la-région-hauts-de-france-pour-que-fatoumata-reste-en-france


Communiqués (infos associatives, sorties nature, ...)


INFOS COVID Arras & Pas-de-Calais
Par arrêté, la Préfecture du Pas-de-Calais a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans certaines zones à forte affluence de population, jusqu’au dimanche 4 octobre, 20h, pour toute personne âgée de 11 ans et plus. Tout contrevenant s’exposera à une amende de 135€.

Sont concernés à Arras :
 la Place des héros, la rue des Balances, la rue de la Taillerie, rue Ronville, rue Wasquez Glasson, rue de la Housse et aussi les autres zones de marché, les animations de rue, les festivals culturels, les brocantes...

Par ailleurs, la Ville d’Arras rend le port du masque obligatoire à proximité :
 des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées et universités)
 des équipements sportifs
 des bâtiments publics
La Place Foch et la Place Émile Breton sont également concernées par cette mesure.

Suite aux annonces du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran, ce mercredi 23 septembre, le département du Pas-de-Calais est désormais en zone Alerte.
En conséquence, les fêtes (mariages, tombolas, évènements associatifs, fêtes d’anniversaire, communions…) organisées dans les établissements recevant du public seront limitées à 30 personnes. Les salles polyvalentes, les salles des fêtes et autres établissements recevant ce type d’évènements devront respecter cette jauge.
La consommation d’alcool sur la voie publique est interdite, chaque jour, de 17h à 8h
Le préfet recommande de différer les évènements privés familiaux ou amicaux
Une attention particulière est portée aux personnes « à risque de formes graves

https://www.pas-de-calais.gouv.fr/


Sorties nature avec Eden 62

A la découverte des minuscules des sous bois
Sous nos pieds une faune méconnue grouille pour faire un travail essentiel et utile.
Rendez-vous dimanche 27 septembre à 10h
au Bois de Givenchy (rue Dégréaux D51 à Givenchy)

Sortie "Entre nature et patrimoine"
Accompagné d’une médiatrice du patrimoine et d’un animateur nature, parcourez le site minier du 9-9bis. Au gré de la balade, vous découvrirez les richesses naturelles des lieux mais également l’épopée du charbon, de sa découverte en 1842 à Oignies à la remontée de la dernière « gaillette » en 1990
Rendez-vous dimanche 4 octobre à 10h
devant le Métaphone, rue Alain Bashung, à Oignies
sur réservation au 03 21 32 13 74 (30 pers max)

Sortie "les couleurs de l’automne"
Découvrez comment la faune et la flore se préparent avant la période hivernale.
Au Bois des Bruyères
Rendez-vous sur le parking du site, chemin des Normands, en face de la rue d’Arcole, à Angres
dimanche 11 octobre à 10h

https://eden62.fr/


Concertation publique sur l’eau
Une concertation publique a lieu jusqu’au 17 octobre 2020 sur les questions liées à la gestion de l’eau. Cela concerne les habitants de la Communauté Urbaine d’Arras, des Campagnes de l’Artois, d’Orsartis-Marquion et de Douaisis Agglomération.

Lien : http://sage-scarpeamont.jeparticipe.net/
Réunion publique :
mercredi 30 septembre, de 18h à 20h à Berles-Monchel, à la salle communale


Le Maire en bas de chez vous
En raison du contexte sanitaire, les réunions de quartiers sont remplacées par des balades urbaines, en compagnie du maire d’Arras Frédéric Leturque. L’occasion de discuter, expliquer et partager votre vie de quartier.
le prochain rendez-vous a lieu mercredi 30 septembre à 17h30
Quartiers Saint-Michel et Goudemand à Arras
Le départ se fait depuis le Foyer Brongniart

https://www.arras.fr/fr/agenda/balades-urbaines-0


Le collectif de couturières « la canette » vous invite à participer à des actions de solidarité.
Conception de coussins coeur, pour soulager les douleurs post cancer du sein, conception de bonnets dans le cadre de l’opération "mon bonnet rose".
Ca s’adresse à toutes et à tous, que vous soyez couturier débutant ou confirmé
Le collectif se réunit le jeudi 1er octobre du 18h à 21h, à la Taverne des Gaulois, 14 rue du Général de Gaulle, à Saint-Laurent-Blangy.
Ecoutez le sujet réalisé par PFM : https://www.radiopfm.com/reportages-chroniques/reportages-entretiens/article/bar-couture-a-st-laurent-blangy


Budget participatif à Arras

Votez pour vos projets d’intérêt général préférés parmi ceux proposés cette année.
Pour participer au vote, il faut être arrageois et avoir plus de 11 ans.
Vous pourrez répartir vos 5 points sur des idées comme des potagers partagés, des hôtels à insectes, une citadine à pédale ou encore des tables de ping-pong d’extérieur...
Rendez-vous sur le site internet https://budgetparticipatif.arras.fr/
Vous avez jusqu’au 10 octobre.


Budget citoyen du Pas-de-Calais
Choisissez vos projets préférés parmi ceux labellisés au budget citoyen 2020. Les projets qui obtiendront le plus de votes seront désignés comme lauréats.
Vous avez jusqu’au 30 septembre pour voter. Il faut être habitant du Pas-de-Calais et âgé de plus de 11 ans.
Rendez-vous sur : https://budgetcitoyen.pasdecalais.fr/


L’Orchestre d’Harmonie d’Arras recherche de nouveaux musiciens

L’Orchestre, qui compte aujourd’hui 31 musiciens, souhaite recruter pour renforcer son effectif. Débutants ou amateurs, le chef d’orchestre propose à celles et ceux qui le souhaitent de venir participer à une répétition, ou simplement d’y assister.
"Âgés de 10 à 72 ans, les musiciens de l’orchestre se retrouvent chaque mardi soir, de 19h30 à 21h30, salle des répétitions au pôle culturel Saint-Pierre, 2 rue de la Douizième à Arras, pour leurs répétitions. Avec la musique comme passion commune, ils se produisent 4 à 5 fois par an sur Arras et ses alentours, pour leurs traditionnels concerts mais aussi pour des concerts thématiques, déambulations ou autre à la demande."
Informations au 06 78 50 22 35


Clip Clap 2
Pour la 2ème année, l’association Echos d’en Bas vous propose le concours Clip Clap.
Venez enregistrer votre freestyle (1mn environ), passez ensuite à la partie vidéo.
Les vidéos seront mises en ligne et un sondage départagera les candidats.
Plus d’infos sur la page facebook Echos d’en Bas ou par mail : echosdenbas@gmail.com
Le rendez-vous les 11 et 12 octobre
https://www.facebook.com/echosdenbas


Cinéma(s), arts vidéo, documentaires, films pour le jeune public


Au cinéma Mégarama à Arras

*les films à l’affiche du 23 au 29 septembre
Antebellum, film d’horreur de Gerard Bush et Christopher Renz avec Janelle Monáe et Jena Malone (interdit aux moins de 12 ans)
Antoinette dans les Cévennes, comédie française de Caroline Vignal
Blackbird, film britannique de Roger Michell, avec Susan Sarandon, Kate Winslet, Mia Wasikowska
Boutchou, comédie française d’Adrien Piquet-Gauthier, avec Carole Bouquet, Gérard Darmon, Clémentine Célarié
Digimon adventure : last evolution Kizuna, film d’animation franco-japonais
Effacer l’historique, de Gustave Kervern et Benoît Delépine, avec Blanche Gardin, Denis Podalydès et Corinne Masiero, film tourné dans l’arrageois !!!
Éleonore, d’Amro Hamzawi avec Nora Hamzawi
La Daronne, de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Huppert, Hippolyte Girardot et Farida Ouchani
Le Bonheur des uns..., de Daniel Cohen avec Vincent Cassel, Bérénice Bejo, Florence Foresti, François Damiens
Les Apparences, de Marc Fitoussi avec Karin Viard et Benjamin Biolay,
Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, d’Emmanuel Mouret avec Camélia Jordana, Niels Schneider, Vincent Macaigne...
Tenet, thriller fantastique de Christopher Nolan
Une nuit au Louvre, documentaire qui propose une visite privée nocturne de l’exposition Léonard de Vinci

Pour un public familial
Yakari, le film, de Toby Genkel et Xavier Giacometti

En avant-première
Les Trolls 2 - Tournée mondiale, de Walt Dohrn dimanche 27 septembre à 14h
Mon Cousin, de Jan Kounen avec Vincent Lindon et François Damiens, dimanche 27 septembre à 16h
Le Feu sacré, documentaire d’Eric Guéret,
"Dans le Nord, l’aciérie Ascoval est menacée de fermeture. Les 300 salariés ont une année pour trouver un repreneur. Leur ténacité et leur union feront leur force..."
séance en présence du réalisateur lundi 28 septembre à 20h

port du masque obligatoire dans tout le cinéma
http://arras.megarama.fr/


Théâtre, danse, cirque, art de rue...


Conteurs en Campagne
Festival de contes, mythes et récits
organisé par les Foyers Ruraux 59-62
du 27 septembre au 31 octobre
Parmi les rendez-vous :
*Marien Guillé, écrivain, conteur, voyageur présente Import Export, un spectacle entre l’Inde et la France à la recherche de l’histoire de son père
à voir à partir de 8 ans
à Wailly-les-Arras, salle Lapointe
samedi 3 octobre à 20h
réservation obligatoire au 06 29 34 23 47

https://www.foyersruraux5962.fr/conteurs-en-campagne/


Humour
D’jal présente "A coeur ouvert"
Au Casino d’Arras
Mercredi 30 Septembre à 20h
Tarifs : 29/30 euros


Dans la programmation de Culture Commune, scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais

La Compagnie A l’envi présente J’’ai bien fait ?, un spectacle théâtral.
"Valentine vient de commettre un acte insensé qui pourrait donner du sens à sa vie."
A voir dès 14 ans
à l’espace Culturel Jean Ferrat à Avion
Vendredi 2 octobre 20h30
Tarifs : Plein 10€ / Réduit 5€ / Solidaire 3€
http://www.culturecommune.fr/la_saison/jai-bien-fait

Penda Diouf présente Noire comme l’or (lecture)
Suite à sa résidence écourtée en mars 2020 en raison du confinement, Penda Diouf revient pour retrouver les habitants et étudiants rencontrés et pour présenter sa pièce, Noire comme l’or, écrite à l’issue de son immersion sur le territoire du Bassin minier.
Jeudi 8 octobre à 19h
A la Fabrique Théâtrale de Loos-en-Gohelle
http://www.culturecommune.fr/la_saison/bienvenue-a-la-maison--penda-diouf


Dans la programmation du Tandem, scène nationale Arras-Douai

Le Cabaret de Madame Arthur
Véritable institution des nuits parisiennes, le Cabaret de Madame Arthur renait grâce à une nouvelle troupe d’une vingtaine d’artistes (chanteurs, danseurs, musiciens...). Un spectacle excentrique, drôle, sexy et libre...
A voir au Théâtre d’Arras
jeudi 8 octobre à 20h30
Tarifs : de 7 à 22 euros
http://www.tandem-arrasdouai.eu/fr/le-cabaret-de-madame-arthur


Expos, installations...


Portes ouvertes des ateliers d’artistes

En raison de la crise sanitaire, le Conseil départemental du Pas-de-Calais a décidé de se retirer de l’organisation et de la promotion des Portes ouvertes des ateliers d’artistes 2020.
Ces portes ouvertes étaient prévues samedi 3 et dimanche 4 octobre.
https://www.poaa62.fr/


Exposition des dernières œuvres picturales de Bruno Desplanques
à voir en vitrine de chez MDV, au 46 rue Baudimont à Arras
jusqu’au 11 octobre


Reprise de l’exposition croisée Michael Wittassek
Installation photo proposée par cet artiste allemand qui était en résidence il y a quelques mois à Arras
au Musée des Beaux Arts d’Arras à partir du 1er septembre
à l’Être-Lieu à partir du 1er octobre
*Rencontre avec Michael Wittassek
jeudi 1er octobre
de 14h à 16h au Musée des Beaux Arts d’Arras
de 17h à 19h à l’Être-Lieu

https://letrelieu.files.wordpress.com/2020/09/programme-el-mw.jpg


Au Louvre-Lens
Exposition Soleils Noirs - de l’Égypte à Pierre Soulages, l’épopée de la couleur noire
à voir jusqu’au 25 janvier 2021


Au LAM à Villeneuve d’Ascq
William Kentridge, un poème qui n’est pas le nôtre
grande rétrospective consacrée à l’une des figures majeures de la scène artistique internationale
à voir jusqu’au 13 décembre 2020
http://www.musee-lam.fr/fr


L’automne à Saint-Sauveur
deux expositions proposées par Lille3000
*La manufacture : a labour of love
dans le cadre de Lille Métropole 2020, Capitale Mondiale du Design
"Cette exposition imaginée par Lidewij Edelkoort, prévisionniste de tendances reconnue dans le monde entier, explore les expérimentations d’une nouvelle génération de designers autour des matériaux et des processus de fabrication."
à voir du 9 septembre au 8 novembre 2020

*les Usages du mondes
dans le cadre de Lille Métropole 2020, Capitale Mondiale du Design
"L’exposition “les Usages du monde” invite à considérer des alternatives sociales, environnementales, architecturales ou agricoles sélectionnées sur tous les continents, des expériences qui nous éclairent, nous permettent de penser et de faire habiter le monde autrement."
à voir du 9 septembre au 8 novembre 2020
https://www.lille3000.eu/portail/evenements/automne-2020-saint-sauveur


Nouvelles cartographies
exposition-restitution du Labo 148, un laboratoire d’expérimentation à la lisière entre pratiques artistiques et journalistiques
Cartographies de récits, de luttes, et de rêves, le Labo 148 propose, via une exposition, d’arpenter les chemins, les circulations intimes et collectives de centaines de personnes, qui ont participé, de mars à juin 2020, à des correspondances virtuelles
Exposition visible jusqu’au 20 décembre 2020
à la Condition publique de Roubaix
http://laconditionpublique.com/


Concerts


Au Colisée de Lens

Camille & Julie Berthollet (Musique classique)
Samedi 3 octobre, 20h
Tarifs : 19,50 à 37,50€


A l’Aéronef de Lille

REPORTE
VSO (Odyssée Rap)
mercredi 30 septembre, 20h
Tarifs : 11/16/19 €


Au Grand Mix de Tourcoing

Hervé (Pop) + YN (Hip-Hop/Rap)
Vendredi 2 octobre, 20h
Tarifs : 6/14/18€

Pzzle Session : Yin Yin + Balladur (Disco/Psyché)
Mercredi 7 octobre, 20h
Tarifs :12/16€


Au Métaphone de Oignies

Luidgi + Doxx + Bekar (Hip-Hop/Rap) + atelier Beatmaking
Samedi 3 octobre, 20h30
Tarifs : de 10 à 18€


A la Malterie de Lille

Stories No Want Me To Tell (Experimentations vocales et sonores)
Lundi 5 octobre, 19h
Tarif : 3€


Sur les ondes du 99.9


INFO 30, magazine d’information locale
Reportages, interviews, agendas, informations sur la vie sociale, culturelle et politique à Arras et aux environs….
Du lundi au vendredi à 7h30, 12h30 et 18h00


Décibels été
Musique, infos culturelles. Retrouvez les différents animôsses pour un apéro radio quotidien !
du lundi au vendredi, de 18h30 à 19h


Attention les oreilles (documentaires, podcasts, etc.)
Cette semaine, on vous propose une émission de Radio Parleur, intitulée Quels trains pour demain ? La SNCF sur les rails de la privatisation
"Depuis le 1er Janvier 2020, le rail est ouvert à la concurrence. Le monopole public n’existe plus. La SNCF a changé de statut par privatisation. Elle est maintenant une entreprise comme les autres. Une transformation historique qui bouleverse la réalité du train en France. Quels sont les changements à venir pour les usager·ères devenu maintenant des client·es ? Quelles conséquences pour les cheminot·es ? Quelles alternatives existent à l’arrivée de compagnies privées dans nos gares ? On en parle avec nos invité·es dans ce nouvel épisode de Penser Les Luttes, votre podcast hebdomadaire pour penser ensemble les mouvements sociaux.
Avec :
 Erwan Manac’h, journaliste pour l’hebdomadaire Politis. Il publie aux éditions La Ville Brûle une BD-enquête très complète sur la privatisation de la SNCF, intitulée « Un train d’enfer ». Gwenael Manac’h signe les dessins de cette bande dessinée.
 Alexandra Debaisieux, directrice générale de Railcoop. C’est l’un des nouveaux acteurs qui souhaite profiter de l’ouverture à la concurrence pour exploiter bientôt des lignes de train dans l’hexagone. Une grosse différence toutefois, Railcoop est la première coopérative ferroviaire de France. C’est-à-dire qu’elle est détenue non pas par des actionnaires mais par ses sociétaires et ses salarié·es.
mercredi 30 septembre à 22h30
jeudi 1er octobre à 16h30
dimanche 4 octobre à 10h
https://radioparleur.net/2020/09/24/train-sncf-privatisation-penser-les-luttes/


Les autres infos de PFM


La Foire aux disques et BD n’aura pas lieu
Pour des raisons liées à la crise sanitaire, la Foire aux Disques et BD organisée chaque année par Radio PFM à Arras, n’aura pas lieu en 2020.


Radiolab
Radio PFM propose un atelier, destiné aux jeunes de l’arrageois (de 12 à 18 ans) consacré particulièrement au journalisme. Il s’agit d’un laboratoire expérimental pour découvrir et appréhender différentes techniques journalistiques (reportage, micro-trottoir, animation de débat, interviews...).
Cet atelier propose à un groupe d’adolescents (collégiens/lycéens) une approche accessible d’un journalisme local, ouvert sur le monde et progressiste.
Chaque séance de l’atelier comporte une partie théorique (discussion, écoute, visionnage...) et une partie pratique (construction d’émissions de radio, voire d’autres médias...).
Dans le cadre de cet atelier, les jeunes pourront rencontrer des journalistes (professionnels, directeurs de rédaction, blogueurs, …), échanger et discuter dans un climat bienveillant, un cadre basé sur une pédagogie active et le partage des savoirs. Le tout dans une dynamique d’éducation populaire !!!
Rendez-vous dans les locaux de Radio PFM, 11 place de l’ancien Rivage
chaque samedi après-midi, de 14h à 16h
Radiolab est un projet hors temps scolaire, porté par Radio PFM, co-financé par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) dans le cadre de l’appel à projet « éducation aux médias et à l’information »
Rens. 03 21 50 99 99


PFM en diffusion numérique DAB+
Retrouvez les programmes de PFM radio associative locale libre et sans pub...
 sur la bonne vieille bande FM sur le 99,9
 en ligne sur notre site garanti 100% sans pub www.radiopfm.com (le direct, les émissions en libre écoute et téléchargement, les agendas)

Retrouvez aussi Radio PFM (et tout un tas d’autres radios) sur la radio numérique terrestre en DAB+ (avec le poste radio adéquat) à Arras mais aussi Douai, Lens, Béthune, St Pol/Ternoise, Douvrin, Isbergues


Radio PFM et vous…
Proposez-nous vos envies de radio, collectives ou individuelles (émissions, chroniques, créations, musiques, jingles, poésies, humeurs, freestyles... objets radiophoniques non identifiés)
Rens. 03 21 50 99 99


Les ateliers de PFM
Outil de lien social et d’éducation aux médias, PFM organise de nombreux ateliers pour tous les publics (enfants, collégiens, lycéens, étudiants, adultes...).
Au programme : visite des studios, prise en main du matériel, réalisation de reportages et de micro-trottoirs, enregistrement d’émissions, débats, création sonore et radiophonique...
Nos ateliers peuvent s’adapter aux besoins sociaux et éducatifs de votre asso ou votre structure.

Vous souhaitez participer ou organiser un atelier ? En savoir plus ? APPELEZ PFM ! 03 21 50 99 99
http://www.radiopfm.com/les-ateliers-et-les-projets/emissions-ateliers-pfm/les-ateliers-decouverte-radio/article/les-ateliers-de-pfm


Appel aux dons

D’une manière générale, les secteurs culturel et associatif accusent le coup d’une baisse des subventions depuis plusieurs années. Radio PFM n’est pas épargnée et l’inquiétude y grandit quant à la possibilité de pérenniser les emplois (l’association emploie deux journalistes et un programmateur, tous en CDI) qui permettent que se développent un savoir faire journalistique et une démarche d’éducation populaire.
Nous avons l’ambition de rester un acteur de premier plan de la vie arrageoise, d’en faire l’écho à travers des chroniques, des reportages, des interviews, etc. Nous avons le désir de rester indépendant, de garder notre liberté de ton et de conserver la qualité de nos programmes par amour de la radio et par respect des auditeurs.
https://www.helloasso.com/associations/media-pfm/formulaires/1/widget


articles liés ou les derniers articles disponibles
Vos commentaires
  • Le 12 août à 14:20
    par Abbaye de Belval

    Bonjour
    Pouvez-vous me dire quand votre reportage sur l’abbaye de Belval passera ou est passé ?
    Nous n’avons pas été prévenus.
    Merci.


Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom