Appel aux dons à RADIO PFM - Association MEDIA
(Mouvement d’Expression pour le Développement des Initiatives Audiovisuelles)

plus d’infos et plateforme sécurisée de dons en ligne en suivant ce lien

Demain, je serai astronaute : de la sélection à la mise en orbite Le Vulgarisateur de l’Espace #Emission#

Devenir astronaute est (ou a été) le rêve de gosse de beaucoup. Seulement un petit nombre parviennent à le réaliser. Mais qu’est ce qui fait la différence ? Quel entraînement suivent ces hommes-fusées ?

Au programme de cette émission :

 La rubrique actu : SpaceX s’est une fois de plus illustrée le 24 janvier 2021 avec une ambitieuse mission de covoiturage, hissant pas moins de 143 petits satellites en orbite. Il s’agit d’un nouveau record pour une seule fusée. Le booster est ensuite revenu se poser en mer avec succès.

 Une rencontre avec Jean-François Clervoy, astronaute Français, qui a volé trois fois à bord de la navette spatiale américaine au cours des années 1990. Nous y parlons du métier d’astronaute, de leur sélection et de leur entraînement.

 Une chronique : LOISIRS DANS L’ESPACE

 Un documentaire baptisé "L’Histoire du spatial CANADIEN" diffusé en partenariat avec le youtubeur Stardust. On en entend peu parler, et pourtant le Canada et son agence spatiale ont contribué à presque toutes les grandes missions spatiales de l’Histoire. Aujourd’hui, nous leur rendons justice, au travers de cet épisode.

Pour écouter l’émission, cliquer

00:00 / 00:17

ICI

Voir en ligne : Le Vulgarisateur de l’Espace est sur les réseaux sociaux !

P.-S.

Diffusions le lundi 25 janvier 2021 à 22h30, le mardi 26 janvier 2021 à 16h, le mercredi 27 janvier 2020 à 4h et le samedi 30 janvier 2021 à 14h.

articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom