Appel aux dons à RADIO PFM - Association MEDIA
(Mouvement d’Expression pour le Développement des Initiatives Audiovisuelles)

plus d’infos et plateforme sécurisée de dons en ligne en suivant ce lien

Michel Héron (1946-2017) Partager d’autres chansons

On ne dira jamais assez à quel point le succès d’une chanson dépend de la qualité de sa musique, et à quel point les compositeurs sont importants dans l’alchimie d’une chanson réussie. Or ils sont souvent peu connus du public qui pourtant connaît leurs chansons !
Michel Héron fut l’un de ces compositeurs de l’ombre qui a écrit des mélodies qui restent incrustées dans les mémoires, et ont fait la notoriété de chansons même légères.
Il vient de nous quitter et cette petite chronique n"a d’autre but que de lui rendre l’hommage qu’il mérite.

Pour ECOUTER la chronique cliquer ICI ou sur la barre de lecture.

Pour Télécharger la chronique, clic droit sur le "ICI" ci-dessus et activer "enregistrer la cible du lien".

Titres diffusés :

1. Amélie (Michel Héron) par Michel Héron
2. Elle préfère l’amour en mer (Didier Barbelivien - Michel Héron) par Philippe Lavil
3. Nice, baie des anges (Didier Barbelivien - Michel Héron) par Dick Rivers

Bonne écoute !

Cette chronique a reçu deux témoignages :

De Marc Bonnard : Surpris par la disparition de Michel Héron, un ami cher, j’ai été sensible à votre hommage. Michel était proche en tant que "val d’oisien" et j’aimais sa distance vis à vis du show business. J’ai eu plaisir à collaborer avec lui pour deux disques de Bernard Menez, et un titre ON s’aimait 68 dont j’étais l’interprète ; Il venait me voir dans des dédicaces de livre à l’Isle Adam.
Bien cordialement. (11/07/2017)

De Philippe Henri : Je viens d’écouter votre hommage à Michel Héron, c’était un pote de musique, nous avons fait ensemble nos classes de rock’n roll à Herblay (alors Seine & Oise) puis il m’a aidé à faire plusieurs maquette de mes modestes compos lorsqu’il habitait à Asnières. J’adorais lui rendre visite pour discuter musique, et il m’offrait toujours un verre de whisky... Depuis plus de vingt ans nous nous étions perdu de vue, pourtant je lui ai téléphoné il y a quelques mois : il se remettait doucement d’un avc, mais nous avons encore parlé... musique, hélas une dernière fois ! L’annonce de sa disparition m’ a beaucoup peiné : c’est pourquoi je vous remercie de l’hommage que vous lui avez rendu. (22/07/2017)

ICI
articles liés ou les derniers articles disponibles
Vos commentaires
  • Le 3 avril à 14:34
    par Canavate Pascal

    Je suis très attristé de la disparition de Michél Héron compositeur de grand talent dont j’appréciais ses compostions

  • Le 11 avril à 03:44
    par Louise Verdier

    Très bel hommage qui me touche particulièrement. Michel Héron fut un homme et un grand-père admirable qui apporta la musique dans ma vie. Des Beatles aux Kinks en passant par Dick Rivers et j’en passe !
    Merci de nous l’avoir ramené quelques instants.


Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom