Geneviève Morissette Partager d’autres chansons

Vous avez envie d’écouter une québécoise tonique et haute en couleurs ? Écoutez Geneviève Morissette dont les chansons vous feront à la fois penser et swinguer ! C’est une féministe, fière de l’être, et qui répand la bonne humeur dans ses chansons.
La voir sur scène, ça doit être quelque chose, si le spectacle tient la promesse du disque. Mais on n’en doute pas.
De toutes façons on aura l’occasion de vérifier puisqu’elle sera le dimanche 7 mai à 21 heures 30 sur la scène du Centre Culturel de Nogent-en-Bassigny dans le cadre du festival Dimey dont elle assurera le clôture en beauté.

Pour ECOUTER la chronique cliquer ICI ou sur la barre de lecture.

Pour Télécharger la chronique, clic droit sur le "ICI" ci-dessus et activer "enregistrer la cible du lien".

Titres diffusés, par Geneviève Morissette :

1. M’acheter un jet (Geneviève Morissette, François Roy)
2. La femme en beige (Geneviève Morissette)

Je vous propose ci-dessous le texte des chansons :

M’ACHETER UN JET

Chus trop clean
Trop straight, trop parfaite
Chus trop gentille
Chus trop mal faite

Chus trop bonne
Trop conne, trop défaite
Pis chus tannée
De marcher drette

Refrain :
J’ramasse mon argent
Pour m’acheter un jet
Pour aller vivre
Sur une autre planète

Chus trop swell
Trop chic pis j’buzze mal
Y s’passe rien
Çà manque de scandale

Tout l’monde me dit
Une chance que t’es là
Pourtant quand y m’parlent
J’les écoute pas

Refrain :
J’vas-tu dev’nir
Enfin c’que j’suis
J’vas-tu réussir
Enfin ma vie

Changer, risquer, arrêter d’me taire
Pis watchez-moi ben
J’m’envoye en l’air

Refrain.

LA FEMME EN BEIGE

Chus rendue beige
Effacée pis jamais sûre
Chus d’la même couleur qu’les murs
J’jase de vaisselle
Pour pas donner d’mes nouvelles

Tu m’trouves belle
Quand j’mets mon décolleté
Quand j’m’habille pas habillé
Mais j’ai frette
Dehors c’est glacé

Mes talons hauts
Parlons-en d’c’tes affaires-là
J’marche tout croche avec ça
J’les tirerais ben au bout d’mes bras

Pis je souris
Mais dans l’fond
J’te trouve pas drôle
Pis j’étouffe dans mon rôle
De femme parfaite
Dévouée mais toute défaite

Mais j’ai d’l’argent
Pis j’ai du temps
Dans ma belle maison
Qui sent le "Monsieur net"

Comme une citoyenne moyenne
Moyennement heureuse
J’me dis qu’dans l’fond
Chus chanceuse

J’sais pu où m’mette
C’te maison-là, c’t’un hôpital
Un hôpital psychiatrique
Pis moé, chus rendue amnésique

J’ai oublié
J’ai oublié qui j’étais
Avant que j’te rencontre
Avant que tu m’domptes

J’tellement docile
Que j’ressemble à un chien
Chus mûre pour m’inscrire
Dans les concours canins

Mais j’vendrais ben, j’vendrais ben
Ma laisse sur Kijiji
Mais j’ai pas l’guts
De refaire ma vie
Pour pas sentir que tu m’écœures
Chus sé antidépresseurs

Mais pour te plaire
J’ferme ma gueule
C’est vrai une fille ça dit pas gueule dans une chanson
Une fille bien élevée
Ça dit qu’ça a perdu ses illusions

Nous deux
On fait même pu l’amour
C’est facile de t’cacher
Que ça m’tente pu d’puis des années

Pis quand on l’fait
Ah ! si tu savais
J’donnerais dix ans de paye
Pour qu’enfin tu sortes de moé

J’fixe le plafond
Tu dis "y faut que j’te prennes"
Moé j’attends juste que tu viennes
Que j’puisse en r’venir

Mais en silence
J’attends ma délivrance
J’va ben finir par mourir à manné

Mais j’me dis
Qu’avec un peu d’chance
Tu vas mourir avant moé.

Bonne écoute !

ICI
articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom