Fabienne Marsaudon Partager d’autres chansons

Fabienne Marsaudon fait partie de ces artistes à la voix envoûtante et à l’humanisme chevillé au corps et aux chansons. Elle vient de sortir avec Michel Précastelli un superbe double CD "Océanes" enregistré avec l’orchestre symphonique de Bohême du Sud. Il contient quelques nouvelles chansons que nous partageons !

Pour ECOUTER la chronique cliquer ICI ou sur la barre de lecture.

Pour Télécharger la chronique, clic droit sur le "ICI" ci-dessus et activer "enregistrer la cible du lien".

Titres diffusés, interprétés par Fabienne Marsaudon :

1. Le phare (Fabienne Marsaudon)
2. Cap sur les Marquises (Fabienne Marsaudon, Michel Précastelli)

Texte de Cap sur les Marquises

Nomade je suis né je crois
Je suis de ceux qu’on n’retient pas
J’ai toujours eu un rêve d’avance
Je n’aime que les choses qui commencent

J’ai déjà quitté plusieurs vies
C’est bien le confort que je fuis
Pour échapper à ses filets J’explore,
j’apprends, et je m’en vais…

J’ai embarqué sur mon voilier
Un rêve d’enfant-aventurier…
Heureux d’un’ vie qui ne dépend
Que de la mer et que du vent

Je m’exile, je me dépayse
Là où les îles poétisent
La terre et le ciel se courtisent
Je mets le cap sur les Marquises

Nomade je suis né je crois
Mais un matin Hiva Oa
M’est apparue, majestueuse
Drapée de brume, et silencieuse

C’est comme si je l’avais chantée
Bien avant de la rencontrer
Je n’ai eu face à sa beauté
Qu’une envie de m’éterniser

Personne ici ne me connaît
Et dans chaque regard, je renais,
On me voit pour ce que je suis
Le marin, le pilote, l’ami

Sur cette île, nul ne se déguise
Et l’océan me rebaptise
Ici était ma terre promise
Je suis fils caché des Marquises

Une île, c’est un peu un bateau
On est toujours entouré d’eau,
Me voilà marin d’un vaisseau
Immobile, posé sur les flots

Les échos du monde viennent s’échouer
Sur les grèves et sur les rochers
Juste une rumeur dans le lointain
La folie des hommes s’y éteint

Gauguin peignait, dans ce décor
Son regard s’y promène encore
Je vis ici dans ses tableaux,
De fleurs, de femmes et de chevaux…

Mon coeur écorché cicatrise
Mes envies d’ailleurs se ravisent
Ici mon âme fraternise
Avec la lumière des Marquises…

Fabienne Marsaudon 26/10/15

ICI
articles liés ou les derniers articles disponibles

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom