Accueil > Les ateliers et les projets > KONONO N°1 : refus de visa pour l’Europe !

KONONO N°1 : refus de visa pour l’Europe !

lundi 2 juin 2008

Konono n°1, groupe congolais qui était au concert anniversaire (25 ans !) de PFM en 2006...


Original Message -----
From : Crammed France
To : @ media 22
Sent : Monday, June 02, 2008 11:33 AM
Subject : Refus de visa pour Konono N°1 !

Bonjour,

Konono n°1, qui doit tourner en Europe dès la fin de cette semaine, s’est vu refuser sa demande de visa.

Comme l’an dernier, une décision aberrante et scandaleuse qui met en grande difficulté les membres du groupe et les différents intervenants qui travaillent avec eux (organisateurs, tourneurs, etc).

Merci de lire la lettre de Michel Winter ci-dessous, il vous donne tous les détails et fait appel à votre soutien !

Un grand merci à vous pour diffuser le plus largement possible cette nouvelle.

Le quotidien anglais The Indenpendent a publié ce jeudi 29 mai un article à ce sujet : http://www.independent.co.uk/arts-entertainment/music/features/something-to-declare-new-visa-requirements-are-leading-to-cancelled-concerts-and-tours-835780.html
+ en P.J., un article du Courrier de Genève paru en 2007 pour le même problème...

Cordialement,
David Beaugier
http://www.crammed.be/news

Bonjour,

je suis producteur et manager de nombreux groupes étrangers (http://www.divanoprod.com/ViewPage.aspx) dont le groupe congolais Konono N°1.

Comme chaque été, le cauchemar de l’obtention des visas de ces artistes invités dans de nombreux festivals d’été recommence...

Actuellement le groupe congolais Konono N°1 se voit de nouveau refuser le dépôt du dossier pour l’obtention des visas sans autres explications que "désolé pas le temps !". Pourtant, tous les éléments avaient été déposés largement en amont et le groupe dispose depuis peu de passeports diplomatiques.

Konono N°1 à déjà voyagé de nombreuses fois en Europe et à travers le monde sans déplorer aucune défection, or il semble que malgré un soi disant assouplissement de la politique des visas pour les artistes étrangers annoncé en grande pompe par le gouvernement non seulement rien ne change mais les choses sont pires encore.

Nous nous trouvons encore une fois devant l’arbitraire qui empêche des artistes souvent pauvres d’améliorer leur quotidien, qui met en péril des petites structures comme la notre fragile financièrement mais passionnée ( billets d’avion déjà payé, hôtels, assurances, frais de dossier etc...) et désorganise les nombreux promoteurs de festivals à travers l’Europe.

Nous sommes désespérés et nous avons besoin de votre soutien !

En vous remerciant d’avance de bien vouloir prêter attention à ce message,

Sincèrement votre
Michel Winter
michel@divanoprod.com
tel : +32 497 474 699


KONONO N°1 ON TOUR

23-mai UK LONDON TATE MODERN TURBINE HALL ANNULÉ
08-juin PORTUGAL PORTO SERRALVES MUSEUM
12-juin SWEDEN MALMÖ SOMMARSCEN
13-juin SWEDEN GOTEBURG CLANDESTINO FESTIVAL
15-juin NETHERLANDS TILBURG FIESTA MUNDIAL
20-juin SPAIN BARCELONA SONAR FESTIVAL
27-juin BELGIUM BRUSSELS COULEUR CAFÉ
28-juin SPAIN VIGO FESTIVAL SIN SAL
29-juin PORTUGAL LOULÉ FESTIVAL MED
08-juil ITALY ORISTANO
11-juil ITALY RAVENNA w/ KASAI ALLSTARS
15-juil AUSTRIA SALZBURG SOMMERFEST
22-juil SPAIN SAN SEBASTIAN JAZZ FESTIVAL
24-juil SPAIN HUESCA FESTIVAL PIIRINEOS SUR
25-juil SPAIN CARTAGENA LA MAR DE MUSICAS
28-juil FRANCE GRENOBLE CABARET FRAPPÉ
02-août PORTUGAL LISBOA CENTRO CULTURAL DE BELEM
07-août NORWAY OSLO OYAFESTIVAL
09-août FRANCE SAINT-NAZAIRE LES ESCALES

http://www.myspace.com/konononr1
http://www.crammed.be/craworld/crw27/f/index.htm

Libération : Un univers sonique hallucinant qui évoque à la fois le rock d’avant-garde et l’expérimentation électro-acoustique. Des univers bien entendu parfaitement étrangers aux musiciens de Konono.

Le Monde : une musique de transe puissante, un son guerrier.

Le Parisien : Ce groupe, c’est la bande originale des grandes villes africaines… nourri du tellurisme des ancêtres, enregistré dans la rue. Du jamais entendu, Kraftwerk à Kinshasa !

Le Figaro : Il faut croire que l’électricité n’est pas la même, là-bas et ici… Des cloches, des tambours, une batterie bricolée et surtout ces likembé électrifiés, reliés à une sono abracadabrante au son incroyablement saturé… une des fortes sensations de l’année.

Ouest France : Une musique percutante, ponctuée de sifflets, de voix énergiques et de percussions de récupération. Un son africain et urbain…qui associe une allégresse folle et une violence sourde et semble parfois combiner l’influence d’Hendrix avec la musique de transe bazombo.

Les Inrockuptibles : Ne ressemble à rien de connu dans la sphère des musiques africaines, scène congolaise comprise. Le Konono est une sorte de “sound system-D” d’une redoutable efficacité, dont la brutalité sophistiquée marque durablement la conscience.

Le Nouvel Observateur : Le résultat est stupéfiant : de haut-parleurs en bout de course s’échappent un son "sale", férocement distordu, et des "boucles" hypnotiques, follement dansantes. Les "sorciers" de la techno trance peuvent aller se rhabiller.

Marianne : Loin des codes de la musique africaine, aujourd’hui démocratisés et apprivoisés, Konono N°1 déroute et fascine.

Télérama : Ces Congolais ont fait de la débrouille un moteur artistique. Electrifiée, leur musique traditionnelle ne ressemble à aucune autre. Cet orchestre "tradi-moderne" (13 chanteurs, danseuses, percussionnistes et joueurs de likembé) fait notre bonheur.

Politis : Konono N°1 est une véritable curiosité sonore…parce que, fort loin des artifices de la world music, il nous fait entendre les échos mal connus de la vie des damnés des terres urbaines africaines.

Lyon Capitale : l’un des plus incroyables concerts qu’il nous a été donné de voir depuis quelques années. C’est clair, désormais, les hommes se divisent en deux catégories : ceux qui ont vécu un concert de Konono N°1, et les autres.

Vibrations (Suisse) : Les bricolages ingénieux et les murs d’enceintes de ces punks de Kin rappellent la philosophie des sound systems et leur "do it yourself".

Le Canard Enchaîné : Tintouin au Congo… Konono est enfin reconnu !

Mondomix : Irrésistible !

— 
Crammed Discs France
8 rue Charles Nodier, 75018 Paris
Tel : 01 53 28 25 62 – fax : 01 53 28 25 67
mailto:crammed.france@free.fr
http://www.crammed.be

Toutes les vidéos des artistes du label : http://www.youtube.com/profile?user=CrammedDiscs

Vos commentaires
  • Le 5 juin 2008 à 16:34
    par Jean

    jeudi 5 juin 2008, article de Libération :

    Zéro visa pour Konono n°1
    World. Le groupe congolais reste bloqué à Kinshasa alors que sa tournée européenne est censée avoir commencé.
    CHRISTOPHE AYAD

    Le groupe Konono n°1 est souvent présenté comme le meilleur ambassadeur de la République démocratique du Congo (RDC) : débrouillard, drôle, ingénieux, volcanique… La preuve, les membres du groupe ont un passeport diplomatique.

    World. Mais rien n’y a fait. Malgré un programme de tournée européenne garanti sur facture et le succès des disques édités par le petit label bruxellois Crammed, les neuf musiciens du groupe congolais - considéré comme une sensation world de ces dernières années - sont restés en rade à Kinshasa, où ils ne parviennent pas à décrocher un visa pour l’Europe. Et à mesure que les jours passent, ils sont contraints d’annuler les dates les unes après les autres…

    Le 23 mai, les Konono n°1 étaient attendus à la Tate Modern Gallery de Londres pour un concert en hommage au réalisateur sénégalais Djibril Diop Mambety, décédé récemment. Raté ! La même mésaventure risque de se reproduire dimanche à Porto, au Portugal, où le musée Serralves a programmé la même manifestation.

    Les ennuis de Konono n°1 ont débuté en janvier. Leurs passeports étant archipleins, les musiciens demandent un renouvellement de leurs documents de voyage. Pas de chance, la RDC a épuisé son stock de passeports vierges. Et lorsque les précieux sésames arrivent enfin, ils sont renvoyés au fabricant car inadaptés. Voyant le temps filer, le groupe sollicite exceptionnellement des « passeports de service » auprès du ministre des Affaires étrangères. Trop tard pour obtenir un visa britannique - délivré uniquement depuis Nairobi, au Kenya - avant le 23 mai, première date de leur tournée européenne. Mais les diplomates anglais promettent de délivrer un visa depuis Paris en une matinée. Ne reste plus qu’à obtenir un visa Schengen, valable dans la quasi-totalité des pays européens… sauf la Grande-Bretagne, l’Irlande, la Roumanie et la Bulgarie.

    Les Konono se pointent donc à l’ambassade de France, où ils sont connus depuis un bon moment, ainsi que leur tourneur, Run Production, basé à Poitiers. On leur promet un visa dans les sept jours. Mais en présentant leurs nouveaux passeports, à la mi-mai, ils se voient expliquer qu’il faut revenir une semaine plus tard car le bon formulaire n’est pas disponible.

    La semaine suivante, le formulaire est là, mais les dossiers des musiciens sont retoqués car la date de départ est trop proche : il faut reprendre la procédure de zéro et désormais, le délai est de deux semaines. Au consulat de Belgique, on leur réclame un « certificat de bonne vie et de bonnes mœurs » de la commune d’origine. Dans un pays grand comme l’Europe occidentale, sans voies de communications fiables et sortant d’une décennie de guerre civile, c’est mission impossible.

    « Schengen ». Au consulat de Suède, où Konono n°1 doit aussi se produire, on leur rit au nez : trop tard, hors délais… « C’est ça, l’espace Schengen, s’emporte Michel Winter, leur producteur et manageur français installé à Bruxelles. Chacun se renvoie la balle et chacun demande des documents différents. On va même décourager de venir en Europe un groupe qui gagne de l’argent, fait vivre des dizaines de familles et n’a aucune envie de vivre ailleurs qu’au Congo. La preuve, ils sont toujours rentrés au pays à l’issue de leurs nombreuses tournées internationales. »

Répondre à cette brève

Poster un commentaire

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom